rue des immeubles industriels

La rue des Immeubles Industriels, modèle unique de cité ouvrière autonome à Paris

Le seconde moitié du 19e siècle a vu émerger à Paris (et dans toute la France…) de nombreux programmes de « cités ouvrières » visant à améliorer les conditions de vie des travailleurs en leur proposant un habitat sain et économique. Outre la Mouzaïa et ses villas cachées sur les hauteurs du 19e arrondissement , la rue des Immeubles Industriels (11e arrondissement) est l’un des plus beaux exemples encore visible à Paris de projet destiné à offrir confort et bien-être aux ouvriers.

rue des immeubles industriels paris 11

Entre la rue du Faubourg Saint-Antoine et le boulevard Voltaire, la rue des Immeubles Industriels se compose de 19 immeubles parfaitement identiques, lesquels comportaient à l’origine des logements, des ateliers et des machines en sous-sol. Initialement appelée rue de l’Industrie Saint-Antoine, cette rue est devenue en 1877 la rue des Immeubles industriels, lorsque l’architecte Émile Leménil (architecte du théâtre des Bouffes du Nord) proposa de réunir dans un même lieu habitat ouvrier et lieu de travail. 

Proche du faubourg Saint-Antoine, cette rue a en effet été construite pour les ébénistes et fabricants de meuble qui travaillaient dans ce quartier historique des artisans du bois. Les ateliers se situaient au rez-de-chaussée et dans l’entresol, tandis que les appartements se trouvaient juste au-dessus du lieu de travail.

rue des immeubles industriels paris

Ces immeubles bénéficiaient en outre d’un grand confort pour l’époque, puisque tous disposaient de gaz et d’eau chaude.  Dans les ateliers, les ouvriers utilisaient l’énergie fournie à l’ensemble de la collectivité par une puissante machine à vapeur construite dans les usines du célèbre industriel Jean-François Cail, machine qui alimentait également les appartements en chauffage. Une rue en quelque sorte précurseur en matière d’autonomie énergétique !

rue immeubles industriels paris

À noter que dans les années 1930, de nombreux immigrés juifs se sont installés dans cette rue. Au n°1, vous retrouverez une plaque à la mémoire de Marcel Rajman, membre de la résistance communiste fusillé par les allemands en 1944.

visites des quartiers de paris

Nos Visites Guidées

Découvrez Paris autrement avec nos visites guidées – privées ou en groupe – des quartiers de Paris.