enseigne rue galande

La sculpture de la rue Galande, plus vieille enseigne de Paris

La rue Galande, ancienne voie romaine qui conduisait vers Lyon et Rome, fut longtemps l’une des plus belles rues de la capitale. S’il n’en reste aujourd’hui qu’un court tronçon, on peut encore y voir une petite sculpture du 14e siècle représentant la légende de Saint-Julien l’Hospitalier. C’est la plus vieille enseigne de Paris.

Sur la façade du 42, rue Galande, dans le 5e arrondissement, vous pouvez voir un bas-relief en pierre du 14e siècle encastré dans la façade. Mentionnée en 1380, cette sculpture représente un épisode la vie de Saint Julien, dont l’histoire légendaire était très populaire au Moyen Âge. L’origine de cette enseigne reste un peu floue. On a longtemps pensé qu’elle venait de l’église Saint-Julien-le-Pauvre, à quelques mètres de là, avant de trouver des documents évoquant en 1380 « la maison où au-dessus est l’enseigne de Saint Julien ». Une chose est sûre, elle est aujourd’hui considérée comme la plus vieille de Paris !

bas relief rue galande

La légende de Saint Julien

Julien, jeune homme riche et noble, chassait un cerf lorsque celui-ci s’arrêta et lui dit : « Toi qui me suis, tu tueras ton père et ta mère ». Étonner d’entendre un cerf lui parler, et surtout dérouté par le message, il quitta sa famille et s’exila. Mais ses parents le recherchèrent, et finirent par le retrouver. Ils arrivèrent chez lui un soir où il était absent, et furent accueillis par la nouvelle femme de Julien. Lorsqu’il rentra chez lui, Julien trouva dans le lit conjugal un homme et une femme. Pensant découvrir sa femme et son amant, il les tua tous les deux. Sa femme, par courtoisie, avait en fait offert à ses beaux-parents leur lit pour la nuit. Julien venait de tuer son père et sa mère. La prédiction du cerf s’était réalisée.

Désespéré, il s’exila à nouveau, accompagné de sa femme, et décida d’être le serviteur des malheureux pour gagner le pardon de Dieu. Installés près d’une rivière, ils rencontrèrent un jour un lépreux qui leur demanda l’hospitalité avant d’être transporté de l’autre côté de la rive. Une fois sur la barque , une auréole apparut sur la tête du lépreux, qui était en fait le Christ venu apporter à Julien la rémission de ses péchés. 

C’est cet épisode sur la barque que raconte l’enseigne de la rue Galande. 

enseigne rue galande

Cette légende de Saint-Julien l’Hospitalier a également été rendue célèbre par Flaubert qui a repris cette histoire dans son recueil de nouvelles Trois Contes. C’est aussi à Saint-Julien l’Hospitalier qu’est dédiée la très belle église Saint-Julien-le-Pauvre, l’une des plus vieilles de Paris, que vous pouvez visiter à quelques mètres de la rue Galande. 

visites des quartiers de paris

Nos Visites Guidées

Découvrez Paris autrement avec nos visites guidées – privées ou en groupe – des quartiers de Paris.