Souvenirs de la Révolution : les derniers “mètres étalons” de Paris

Si tout le monde connait la Révolution Française pour l’impact politique et historique qu’elle a eue à travers les âges, aussi bien d’un point de vue national qu’international, on sait moins que cette période fut aussi celle de la révolution… métrique !

Bien que certains pays anglo-saxons fassent encore de la résistance avec leurs “pouces” et autres “pieds”, le mètre est aujourd’hui utilisé dans le monde entier, et doit en effet en grande partie sa naissance à la période révolutionnaire française. À Paris, deux règles de marbre encore visibles témoignent de ce glorieux passé.

L’aventure du mètre

Si la “déclaration des droits de l’homme et du citoyen” est sans aucun doute l’oeuvre la plus importante de la Révolution Française, l’unification des mesures (longueur, superficie, poids…) fut quant à elle l’un des facteurs prépondérant de l’unification du pays à la suite de la chute de l’Ancien Régime.

Avant 1790, chaque région avait en effet sa propre mesure, qui pouvait d’ailleurs avoir une valeur différente selon la zone géographique. Le “pied” de Paris différait de celui de Besançon, lui-même plus élevé que celui de Normandie. Le poids pouvait être “grain”, “denier”, “once”, “marc” ou encore “livre”, tandis qu’un volume de “pinte” de liquide n’avait rien à voir avec celui d’un “boisseau” de grain ou de farine. 

Pour faciliter le commerce (et éviter les confusions…), les commerçants des grandes villes demandèrent l’uniformité des poids et mesures, à quoi la Révolution répondra favorablement en 1790. Le 1er août 1793, la Convention Nationale adopta un décret instaurant le système métrique en France, et sa définition fut définitivement promulguée le 7 avril 1795.

usage nouvelles mesures systeme metrique

Plusieurs années furent nécessaires pour répandre ce nouveau système métrique dans tout le pays, et des dizaines d’autres pour imposer à tous son usage. En Europe, il se propagera notamment grâce aux conquêtes Napoléoniennes, puis petit à petit, le monde entier (mis à part quelques recalcitrants…) adoptera à son tour ce système.

Ce n’est qu’en 1840 que son utilisation devint obligatoire en France.

image nouveau systeme metrique gramme

Les mètres étalons de Paris

Après des années de travaux pour définir le plus précisément possible ces nouvelles mesures, la définition du mètre sera promulguée le 7 avril 1795, comme “la dix millionième partie de l’arc méridien terrestre compris entre le pôle boréal et l’équateur”. Après quoi il sera précisé qu’un seul étalon mètre sera valable pour toute la République.

Pour que la population puisse se familiariser avec ces nouvelles unités de mesure, il sera décidé alors d’en distribuer partout dans le pays, en les posant notamment dans les endroits les plus fréquentés. À Paris, 16 mètres étalons furent installés dans la ville entre février 1796 et décembre 1797. Deux seulement ont résisté aux transformations de la capitale, et sont encore visibles aujourd’hui.

photo metre etalon place vendome

 L’un se trouve sur la façade du ministère de la Justice, Place Vendôme (1er arrdt), l’autre au 36, rue de Vaugirard (6e arrdt), sous des arcades non loin de l’entrée du Sénat (Jardin du Luxembourg). Ce dernier est le seul à avoir préservé son emplacement d’origine. 

Si vous voulez mesurer votre taille et que vous n’avez pas de mètre, vous savez maintenant où vous rendre à Paris…

visites des quartiers de paris

Nos Visites Guidées

Découvrez Paris autrement avec nos visites guidées – privées ou en groupe – des quartiers de Paris.