Les Fontaines Wallace

Elles font partie du paysage parisien depuis plus d’un
 siècle, et nous en croisons au moins une tous les 
jours. Et pourtant, les fontaines Wallace ont une histoire méconnue. 

1870. La guerre Franco-Prussienne est sur le point d’être perdue. 
Napoléon III subit une motion de déchéance, et Paris est assiégé,
 littéralement coupé du reste du pays. S’en suivra une 
terrible guerre civile (la Commune de Paris), qui plongera un peu plus 
la ville dans le chaos, la destruction des principales
 infrastructures de la capitale mêlée au siège ne permettant plus un approvisionnement en eau et en 
nourriture.

Lors de la reconstruction de la ville, Sir Richard Wallace, philanthrope Britannique et parisien 
d’adoption, décida de doter Paris de fontaines 
publiques pour que ses habitants ne meurent plus jamais de soif. Cet esthète,
 souhaitant conjuguer l’utile à l’agréable, confia le 
projet à un sculpteur de renom, Charles-Auguste Lebourg. Car un parisien déshydraté se doit de satisfaire en toute circonstance sa soif
 de culture… À noter qu’à l’origine, des petits gobelets en étain était accrochés aux fontaines, supprimés en 1952 pour des raisons d’hygiène. 

gobelets fontaines wallace.jpg-large

La première fontaine fut posée en 1872 sur le boulevard de la Villette. Aujourd’hui, elles sont
 environ 120 éparpillées dans la ville et continuent à donner 
à tous les parisiens de l’eau gratuite et potable, du 15 mars au 15 
novembre.

fontaine wallace

Plus d'informations sur la Commune de Paris

visites des quartiers de paris

Nos Visites Guidées

Découvrez Paris autrement avec nos visites guidées – privées ou en groupe – des quartiers de Paris.