Histoire des Invalides

Au 17e siècle, Louis XIV est un roi tout-puissant, à la tête de l’un des royaumes les plus importants d’Europe. Mais cette domination a un prix, que paient tous les jours des milliers de soldats. 

L’inconvénient d’une guerre, si glorieuse fût la victoire, est le flot d’estropiés, d’aveugles, de manchots et d’unijambistes en tous genres que rejette le champ d’honneur. Et lorsque Louis XIV traverse Paris dans son carrosse, il lui est impossible de ne pas s’apercevoir que la masse d’invalides est, de manière assez catastrophique, de plus en plus importante. Qu’à cela ne tienne, le roi dresse en 1674 par ordonnance la fonction d’un somptueux nouveau bâtiment royal, l’Hôtel des Invalides :

” Nous avons estimé qu’il n’était pas moins digne de notre pitié que de notre justice de tirer de la misère et de la mendicité les pauvres officiers et soldats de nos troupes qui […] étaient non seulement hors d’état de continuer à nous rendre des services, mais aussi de rien faire pour pouvoir vivre et subsister ; et qu’il était bien raisonnable que ceux qui ont exposé librement leur vie et prodigué leur sang pour la défense et le soutien de cette monarchie, […] jouissent du repos assuré à nos autres sujets et passent le reste de leurs jours en tranquillité”

Puisque le Roi ne fait rien sans magnificence, l’édification de l’Hôtel des Invalides, destiné donc à devenir un luxueux asile pour soldats (faisant à la fois office d’hôpital, d’hospice, de caserne et de monastère), sera confiée aux plus grands artistes et architectes. Libéral Bruant (à l’origine aussi de la place Vendôme ou de l’Hôtel de la Salpêtrière) concevra les plans, puis Jules-Hardouin Mansart, son élève, suivra les travaux. Les ornements et sculptures de l’Hôtel et de l’Eglise seront également exécutés par les plus brillants maîtres de l’époque, comme Pigalle ou Coustou.

hotel des invalides paris

La face cachée des Invalides

Derrière cette générosité royale qui offrait gîte et couverts aux mutilés se cachait en fait une manœuvre politique redoutable. Concentrée hors les murs de la ville, la face sombre de la guerre devenait totalement invisible pour la population, et pouvait enfin laisser place aux seuls signes de gloire et de grandeur du roi. C’est à la même période, par exemple, qu’est construit au coeur de Paris la somptueuse colonnade du Louvre.

Un monument qui abrite aujourd’hui un musée ainsi que la tombe de Napoléon. L’un des monuments les plus emblématiques de Paris !

visites des quartiers de paris

Nos Visites Guidées

Découvrez Paris autrement avec nos visites guidées – privées ou en groupe – des quartiers de Paris.