tous les blasons de paris

Fluctuat Nec Mergitur : L’histoire du blason de Paris

À la vue de l’emblème de Paris, une question se pose. En effet, il ne parait pas forcément évident que le symbole de la capitale française soit un navire sur de l’eau, ni que sa devise soit «Fluctuat nec mergitur», ce qui signifie «Il est battu par les flots, mais ne sombre pas».

Pourtant, ces armoiries sont le fruit d’une très vieille histoire.

fluctuat nec mergitur

En 52 avant J.C, la Gaule devient Gallo-Romaine, et les Romains ont de nouveaux plans pour ce qui est alors Lutèce : installer ses habitants, les Parisisii, sur de petits ilots au milieu du fleuve, alors qu’eux s’établissent sur la rive gauche. Puis la ville, devenue Paris, se développera au cours des siècles, avec une expansion qui gardera toujours comme épicentre la Seine.  

Le fleuve est depuis lors la Mère Nourricière du peuple parisien : celle qui les nourrit en poisson, abreuve son bétail, et fait prospérer son agriculture. Elle est aussi sa source de revenus, puisque ceux qui traversent ses eaux au niveau de l’Île de la Cité doivent s’acquitter d’une taxe.

Une nature si puissante que jusqu’au 13e siècle, le Prévôt des Marchands, ancêtre du Maire de Paris et responsable entre autres du trafic fluvial, de l’approvisionnement, de l’impôt, et des travaux publics, était exclusivement issu de la Corporation des Marchands de l’eau, puissante société qui possédait le privilège exclusif de la navigation sur la Seine 

C’est sous Philippe Auguste (1165-1223) que ce blason nous apparait pour la première fois sur des actes scellés. Son symbole est celui du commerce, représenté par un bateau et une rivière. 

armoiries paris

En 1358, Charles V lui a donné sa forme actuelle en y ajoutant des fleurs de lys, symbole du roi. Avec le temps des symboles seront rajoutés ou modifiés : fleurs de lys, couronne, étoiles, branche d’olivier…. Sous Napoléon 1er, Paris se verra même tatoué officiellement d’abeilles d’or. 

tous les blasons de paris

Le dernier blason date du 20 juin 1942.

Fluctuat Nec Mergitur

Quant à la devise qui accompagne ce blason, si on la retrouve sur des jetons depuis le 16e siècle, elle n’était à l’époque qu’une devise parmi d’autres, et la tradition l’attache également à la commune d’Aimargues, dans le Gard.

En 1581, une autre devise se lisait sur les jetons parisiens : Fluctuat at nunquam mergitur. Elle symbolisait un vaisseau battu par les vents qui le poussent en sens contraire, vaisseau soutenu par une main sortant des nuages. 

Paris doit l’adoption officielle de Fluctuat Nec Mergitur au Baron Haussmann, lequel pensait – à raison –  que celle-ci exprimait le mieux les dangers que Paris a courus durant son histoire, les révolutions qui l’ont agité, en même temps qu’elle exprimait les idées de force, de vitalité et de perpétuité qui caractérisent la ville.

Tout un symbole qui a parfois flotté, jamais sombré.

 

visites des quartiers de paris

Nos Visites Guidées

Découvrez Paris autrement avec nos visites guidées – privées ou en groupe – des quartiers de Paris.