visite pere lachaise

Cimetière du Père-Lachaise

Le Cimetière du Père-Lachaise est sans doute le cimetière le plus connu de Paris, voire même du monde. Et on comprend pourquoi en le visitant. Bien que Paris regorge de cimetières attrayants (Montparnasse, Montmartre, Batignolles), celui-ci est le plus surprenant, et le plus beau, par bien des aspects.

Tout d’abord évidemment parce qu’il accueille une quantité formidable de célébrités du monde entier. Mais aussi parce qu’au cours de votre promenade dans ses ruelles pavées, vous découvrirez un grand nombre d’espèces végétales, chose que l’on ne s’attend pas forcément à retrouver ici. Cerisiers, érables, marronniers, saules pleureurs, noyers… Le cimetière du Père-Lachaise compte à peu près 5000 arbres représentants environ 50 espèces différentes réparties sur une superficie de 44 hectares. Ce qui fait du lieu le plus grand espace vert de Paris !

UN PEU D’HISTOIRE

tombes du pere lachaise paris

A l’origine propriété Jésuite située en dehors de Paris, cette colline est un vaste terrain de repos et de convalescence pour cet ordre religieux alors riche et puissant. Parmi les jésuites résidents figure un personnage important, le Père de la Chaise, confesseur du roi Louis XIV pendant 34 ans.  

A la fin du 18e siècle, le terrain sera racheté par la ville de Paris qui souhaite établir ses cimetières loin du centre de la capitale. Pour des raisons d’hygiènes, les cimetières intra-muros comme celui des Innocents (aujourd’hui Place des innocents - les ossements récoltés seront d’ailleurs transférés aux catacombes, que vous pouvez visiter) seront détruits, et de nouvelles nécropoles seront construites en périphéries de la ville.

Ouvert le 21 mai 1804, le cimetière du Père-Lachaise, alors de 17 hectares, fut conçu par l’architecte Alexandre Brongniart (qui a aussi réalisé la Bourse de Paris). Au début, il connut un succès mitigé, les parisiens rechignant à se déplacer trop loin de Paris pour enterrer les leurs. Malins, les responsables de l’époque décidèrent d’y transférer en 1817 deux hommes populaires pour le rendre plus attractif, Molière et Jean de la Fontaine (morts respectivement en 1673 et 1695), ainsi que le couple légendaire Heloïse et Abelard. Le marketing était né ! Une opération qui fera passer le cimetière de 2.000 tombes en 1815 à… 33.000 en 1830 (plus de 70 000 aujourd’hui)!

Autre nouveauté. Alors que les cimetières étaient autrefois réservés uniquement aux fidèles, le Cimetière du Père-Lachaise est ouvert à tous, sans distinction de confession. Une révolution pour l’époque.

  • Pour voir l’un des derniers de ces cimetières religieux à Paris (c’est-à-dire attenant à son église paroissiale) rendez-vous rue Saint-Blaise, dans le 20ème arrondissement (un autre se trouve à l’Église Saint-Pierre de Montmartre mais n’est pas libre d’accès).

AIDE A LA VISITE

Découvrez les secrets du Père-Lachaise et ses nombreuses histoires lors de nos visites guidées. Cliquer pour plus d'infos.

N’oubliez pas que, bien que l’attractivité du site, visité par un peu plus d’un million de personnes tous les ans, tienne évidemment avant tout à ses personnalités, le véritable plaisir de la visite du Père-Lachaise est de se perdre à travers ses centaines d’allées. Vous y découvrirez alors de nombreuses sépultures de notables du 19e siècle aujourd’hui inconnus, mais dont les tombes, magnifiquement ornées, sont de superbes traces de « l’art funéraire », prédominant à cette époque.

gisant pere lachaise

À ne pas louper lors de votre visite :

  1. La tombe d’Allan Kardec, fondateur du spiritisme, dont la tombe, la plus fleurie du cimetière, est un dolmen breton.
  2. Les tombes voisines de Molière et Jean de la Fontaine qui, comme dit plus haut, sont morts au 17e siècle et ont été transférés ici pour rendre le cimetière attractif.
  3. La tombe de Victor Noir, journaliste tué par le cousin de Napoléon III et symbole du style funéraire « gisant ».
  4. Les tombes de Jim Morison et Oscar Wilde, bien que celles-ci soient aujourd’hui protégées par des barrières à cause de multiples dégradations.
  5. Les superbes tombes de Théodore Guéricault et de Frédéric Chopin.
  6. Le mur des Fédérés où, le 28 mai 1871, 147 combattants de la Commune ont été fusillés et jetés dans une fosse commune.

Pour plus d’informations sur les célébrités inhumées, voir notre plan des principaux emplacements du cimetière.

Enfin, n’oubliez pas de traverser le cimetière dans sa totalité. Vous remarquerez ainsi la différence de style et d’atmosphère entre la partie Nord (côté métro Gambetta) construite lors de l’agrandissement du cimetière, et la partie Sud (côté Métro Père-Lachaise), qui est la zone d’origine.

Bonne visite !

 

Voir aussi : 6 morts insolites à Paris

 

visites des quartiers de paris

Nos Visites Guidées

Découvrez Paris autrement avec nos visites guidées – privées ou en groupe – des quartiers de Paris.