expo paris petit palais

10 expos à ne pas louper en 2015

D’un point de vue culturel, l’année 2015 s’annonce très riche à Paris, avec de nouvelles expositions d’exceptions, dont certaines présenteront pour la première fois au public parisien des artistes de génie, comme celle consacrée à Velazquez, qui aura lieu au Grand Palais.

Musique, peinture, dessin, photographie et art contemporain, découvrez 10 expositions à ne pas louper à Paris en 2015.

selection expo a paris

1. Des(T/s)ins de guerre, Musée Zadkine  (13 Février – 14 juin 2015)

 

Quelque soixante compositions réalisées par Zadkine durant la Première Guerre mondiale (Images de corps brisés, de vies fauchées, d’espace qui bascule et se déconstruit) et jamais réunies jusqu’à présent, montreront une autre facette de ce sculpteur de génie. Et une occasion supplémentaire de flâner dans son somptueux atelier du 6e arrondissement.

>> Plus d’infos

 

2. Velazquez, Grand Palais (25 mars – 13 juillet 2015)

expo grand palais

La première monographie en France sur ce génie de la peinture, plus célèbre des peintres de l’âge d’or espagnol. dont l’essentiel de la collection est concentré au musée du Prado à Madrid. Une exposition qui sera un dialogue avec de nombreux artistes de son temps qu’il a pu connaître, admirer ou influencer.

>> Plus d’infos

 

3. Les Bas-fonds du Baroque. La Rome du vice et de la misère. Petit Palais (24 février – 24 mai 2015)

expo paris petit palais

Derrière la Rome somptueuse et virtuose, le Petit Palais nous propose de découvrir l’envers du décor, et notamment La Rome des vices, de la misère et des excès au début du XVIIe siècle, thème favoris d’artistes italiens et internationaux.

>> Plus d’infos

 

4. Qui a peur des femmes photographes ? 1839 à 1945, Musée d’Orsay (14 octobre – 25 janvier 2016)

 

La contribution des femmes à la photographie, réévaluée par de nombreuses études, tant en Europe qu’aux Etats-Unis, sera le thème d’une exposition simultanée aux musées d’Orsay ainsi qu’à l’Orangerie.

>> Plus d’infos

 

5. Le Bord des Mondes, Palais de Tokyo (18 février – 17 mai 2015)

palais de tokyo

Peut-on faire des œuvres qui ne soient pas « d’art » ? C’est en s’interrogeant avec Duchamp sur l’essence de la création et ses territoires que l’exposition invite à emprunter des sentiers interdits, et à chevaucher sur la faille qui sépare la création artistique et l’invention créative.

>> Plus d’infos 

 

6. L’Inca et le Conquistador, Quai Branly (23 Juin – 20 septembre 2015)

 

Deux hommes, une même ambition. À travers les portraits de l’Inca Atahualpa et du conquistador Francisco Pizarro, l’exposition retrace les moments-clés de la conquête de l’empire Inca et met en scène la rencontre de deux mondes, à l’orée de leur destin.

>> Plus d’infos

 

7. David Bowie is, Philharmonie de Paris (3 mars – 31 mai 2015)

 

La Philharmonie de Paris, à l’occasion de son ouverture officielle, consacre sa première exposition à David Bowie. Présentée au Victoria & Albert Museum de Londres en 2013 avec un succès retentissant, l’exposition sera présentée dans une version légèrement remaniée à Paris.

>> Plus d’infos

 

8. “Piaf”, Bibliothèque François Mitterrand (14 avril – 23 août 2015)

bnf

A travers des pièces de sa collection, la BNF nous plonge dans la construction de la “légende Piaf”, depuis ses débuts jusqu’à nos jours, appuyée par une collection de lettres, enregistrements sonores, affiches, photographies, magazines et objets à son effigie.

 

 

9. Napoléon et Paris, une capitale pour l’Europe, Musée Carnavalet (8 avril – 30 août 2015)

 

Principal théâtre politique de l’épopée napoléonienne, Paris fut aussi une des préoccupations majeures de Napoléon. Le propos de cette exposition est d’illustrer les rapports complexes entretenus par Napoléon Bonaparte avec la capitale. depuis sa jeunesse jusqu’à sa seconde abdication.

>> Plus d’infos

 

10. Splendeurs et misères. Images de la prostitution en France (1850-1910), musée d’Orsay (22 septembre – 20 janvier 2016)

expos 2015 paris

Première grande manifestation consacrée au thème de la prostitution, cette exposition tente de retracer la façon dont les artistes français et étrangers, fascinés par les acteurs et les lieux de ce fait social, n’ont cessé de rechercher de nouveaux moyens picturaux pour représenter réalités et fantasmes de ce monde interlope dans le développement de la peinture moderne.

>> Plus d’infos

 

 

visites des quartiers de paris

Nos Visites Guidées

Découvrez Paris autrement avec nos visites guidées – privées ou en groupe – des quartiers de Paris.