place concorde place royale

Les Places Royales de Paris

Créations françaises destinées à offrir aux statues royales un cadre grandiose, les Places Royales de Paris étaient à l’origine des lieux paisibles de promenade conçus pour que soit admirée la statue du souverain. Magnifiques témoins de l’histoire, elles offrent aujourd’hui encore de fabuleuses perspectives, même si les statues royales, elles, ont connu depuis une histoire très mouvementée !

place de la concorde 1791

Place des Vosges, Place Vendôme, Place de la Concorde…. Des symboles de la monarchie française qui ont connu bien des bouleversements depuis 2 siècles !

Place des Vosges (1612)

place des vosges place royale

Tout d’abord appelée Place Royale, la place des Vosges connut différentes appellations avant d’être renommée ainsi en 1800, en l’honneur du département des Vosges, le premier à s’être acquitté de ses impôts sous Napoléon. Commandée par le roi Henri IV, elle fut inaugurée en 1612 lors des fiançailles de Louis XIII avec Anne d’Autriche. C’est d’ailleurs Louis XIII qui trône au centre de la place, dont la statue d’origine a été commandée en 1639 par Richelieu.

Composée de 36 pavillons identiques, seuls les pavillons du roi (côté Saint-Antoine) et de la Reine (à l’opposé) différent dans leur architecture. Une élégance et un romantisme uniques à Paris.

Place Dauphine (1614)

place dauphine paris

Au cœur de l’ïle de la Cité, derrière le Palais de Justice et la Conciergerie, la place Dauphine est l’une des places royales les moins connues de Paris. Aménagée également à l’initiative d’Henri IV, elle a gardé, du fait de sa situation isolée, un charme singulier malgré de multiples destructions et modifications.

Lors de la construction du Pont Neuf, le rattachement de l’Île de la Cité à l’Île aux Juifs et l’Île de la Gourdaine créa un terrain vague sur lequel Henri IV décida de construire une nouvelle place Royale. Elle fut nommée ainsi en l’honneur du Dauphin Louis XIII, marquant ainsi la succession du roi. Ne cherchez pas de statue au milieu de la place, il n’y en a pas. Pour la voir, faites quelques pas vers le Pont-Neuf. C’est au milieu du Pont qu’Henri IV veille sur les lieux…

André Breton, dans son roman Nadja (1928)comparera la Place Dauphine au sexe de Paris, du fait de sa forme triangulaire : « Le triangle de la Place Dauphine serait le pubis de cette forme rêvée, la matrice originelle d’où tout serait né. »  

Place des Victoires (1686)

photo statue louis xiv

Offerte par le Duc de la Feuillade, Maréchal de France, à Louis XIV en l’honneur de ses victoires militaires, la place des Victoires est la première place créée par un particulier afin de célébrer son souverain.

À l’origine se trouvait au centre de la place une statue monumentale du roi couronnée par un symbole de la victoire, avec à ses pieds quatre esclaves enchaînés, allégorie des nations vaincues à la fin de la guerre de Hollande (1678). Plus sobre, la statue actuelle représente Louis XIV sur son cheval. Habillé en Empereur Romain, tout de même…

Calme et gracieuse, sa forme circulaire fut également à l’époque de sa construction une véritable prouesse architecturale.

Place Vendôme (1699)

place vendome place royale

Louis XIV fut à l’origine de la place Vendôme. Il voulait en faire une façade grandiose des institutions de la monarchie : bibliothèque royale, académies, hôtel de la monnaie… Le projet n’aboutira pas, et la réalisation de la place fut finalement confiée à la ville de Paris.

Symbole dans l’imaginaire collectif du luxe et du raffinement parisiens, cette place a pourtant connu des heures bien moins glorieuses ! D’abord nommée Place Louis Le-Grand, puis Place des Conquêtes, elle connut surtout le nom de place des Piques pendant la révolution française, puisqu’ici paradaient les révolutionnaires avec la tête de guillotinés… au bout d’une pique. 

A l’origine, la statue au centre de la place était celle de louis XIV, qui sera détruite en 1792. Aujourd’hui, c’est l’Empereur Napoléon qui trône en haut de la colonne.

Plus d'anecdotes sur la place Vendôme :

Place de la Concorde (1772)

place concorde place royale

Comme toutes les place royales, la place de la Concorde connut de nombreux noms, changés au gré des bouleversements politiques Français. Initialement place Louis XV, elle deviendra un symbole de la révolution Française puisque de nombreuses personnes furent guillotinées au milieu de cette place, dont le roi Louis XVI et la Reine Marie-Antoinette.

Deuxième plus grande place de France, cet ensemble monumental est l’un des plus beaux exemples du classicisme Français à l’époque des Lumières. Au centre, la statue de Louis XV a été détruite et remplacée par l’obélisque actuel offert par le vice-roi d’Égypte en 1832. Un Obélisque qui date du XIIIe siècle avant J-C, qui est donc le plus vieux monument de Paris !

visites des quartiers de paris

Nos Visites Guidées

Découvrez Paris autrement avec nos visites guidées – privées ou en groupe – des quartiers de Paris.