Les plus belles églises d’architecture moderne à voir à Paris

Plus connu pour ses vieilles églises, Paris possède aussi un riche patrimoine d’églises modernes, symbole à la fois des recherches architecturales qui ont marqué le pays dès la fin du 19e siècle, et d’une volonté de développement de l’église catholique.

Une période qui s’ouvre en 1894 avec la somptueuse église Saint-Jean de Montmartre, et qui a connu son apogée avec les “chantiers du Cardinal Verdier“, où plus de 100 églises ont été construites dans la région parisienne entre 1931 et 1940. Sélection de ces églises à voir à Paris si vous souhaitez découvrir un patrimoine architectural et religieux méconnu.

Notre-Dame-d’Espérance (Paris 11)

Derrière la Bastille, le quartier de la Roquette est un quartier historiquement ouvrier et populaire. Pour évangéliser ce quartier plus propice aux idéaux révolutionnaires qu’à la ferveur chrétienne, le Père Anizan, pionnier de l’action catholique dans les milieux ouvriers au début du 20e siècle, fit élever une chapelle rue de la Roquette. Construite avec des matériaux de qualité moyenne, elle fut entièrement reconstruite en 1997 pour laisser place à l’église actuelle.

À découvrir pa exemple lors d’une balade dans les cours et passages de la rue du Faubourg Saint-Antoine.

Notre-Dame-du-Travail (Paris 14)

Sans doute l’une des églises du 20e siècle les plus originales de Paris, Notre-Dame-du-Travail cache derrière une façade assez commune un intérieur exceptionnel.

Construite au début du 20e siècle pour accueillir la masse d’ouvriers nouvellement installés dans le 14e arrondissement, sa décoration intérieure, et notamment l’utilisation de poutres métalliques, a été pensée  pour offrir aux ouvriers un cadre familier, proche de leur quotidien laborieux. Tout ici rend hommage au travail, du nom de l’église aux chapelles latérales ornées de toiles célébrant les métiers ouvriers.

Plus d’informations sur l’église Notre-Dame-du-Travail.

Saint-Antoine-de-Padoue (Paris 15)

Construite de 1933 à 1935, cette église fait partie des constructions de l’Œuvre des Chantiers du Cardinal. À l’extérieur, un clocher de 46 mètres de haut et une architecture en béton armé recouverte de briques. À l’intérieur, un style simple mais moderne, orné de vitraux, statues, et fresques sculptées.

À découvrir par exemple lors d’une visite du Parc Georges Brassens.

Église du Saint-Esprit (Paris 12)

Autre église des Chantiers du Cardinal, l’église du Saint-Esprit s’inspire dans son plan général de l’ancienne basilique Sainte-Sophie de Constantinople, remontant ainsi aux origines byzantines de l’architecture sacrée. Derrière une façade assez discrète en briques rouge se cache un ensemble monumental, entièrement construit en béton armé.

Une atmosphère sombre, éclairée par la coupole centrale de 22 mètres de diamètre, qui offre un curieux mélange entre modernité et tradition.

Saint-Christophe-de-Javel (Paris 15)

Construite entre 1926 et 1934 à proximité du l’usine Citroën, l’un des plus grands sites industriels de Paris (devenu aujourd’hui le Parc André Citroën), cette église est logiquement dédiée à Saint-Christophe, patron des voyageurs…

Une architecture originale en ciment moulé, première église construite avec cette méthode, qui s’inspire de l’art gothique du 13e siècle.

Église Saint-Jean-Bosco (Paris 20)

Cette église située dans le 20e arrondissement est l’une des plus belles réussites des chantiers du Cardinal. Soixantième édifice de cette vaste opération de promotion du catholicisme, son style résolument contemporain s’inspire de l’Art Déco, mouvement architectural alors très en vogue à l’époque de sa construction, et rappelle également l’église Notre-Dame du Raincy, construite quelques années plus tôt par les frères Perret.

Plus d’informations sur l’église Saint-Jean-Bosco.

visites des quartiers de paris

Nos Visites Guidées

Découvrez Paris autrement avec nos visites guidées – privées ou en groupe – des quartiers de Paris.